Histoire de la chevalière homme

L'Histoire de la Chevalière pour Homme

De nos jours, les chevalières pour hommes sont une expression d'individualité et de mode, parfois même un héritage familial. Autrefois, elle était un bijou culturel et surtout pratique important.

Quel est l'ancêtre des Chevalières ? Depuis quand ont-elles la forme que nous connaissons aujourd'hui ? Quelle est sa signification d'origine, et à quoi servait-elle ? Suivez le guide pour connaitre sa "biographie" ou plutôt son évolution à travers le temps !

I - La Chevalière de l'Antiquité à nos jours      

cire pour estampiller documents

Bague laissant emprunte sur cire

Au Moyen Âge, les chevalières n'étaient pas un accessoire de mode. Elles servaient de signature personnelle : lorsqu'un noble venait de terminer une lettre, il la scellait en faisant couler de la cire chaude, et y apposait le sceau de sa bague.   

Le sceau représentait généralement les armoiries de sa famille. Ces armoiries étaient gravée à l’envers, et en creux. En apposant le sceau dans la cire, le symbole se retrouvait sur la cire, dans le bon sens. C’est le même principe des objets fabriqués avec un moule !

Mais sortons les archives et faisons un grand saut dans le temps afin d'y trouver leur origine ! 

A  Le Sceau-cylindre du chasseur (-4000 av. J.-C.)

Sceau-cylindre de jaspe et son empreinte sur de l'argile

Sceau-cylindre de jaspe et son empreinte sur de l'argile. IVe millénaire av. J.-C.


D'après les archéologues, l'ancêtre des bagues chevalières remonte à plus de 6 000 ans ! (4000 av. J.-C.). Les Mésopotamiens avaient commencé à utiliser des bagues-cylindre comme moyen d'imprimer des motifs d'animaux ou de Dieux sur de l'argile.

B  La Bague du Pharaon - Egypte Antique (-3000 av. J.-C.)

Dans l'Égypte ancienne, les pharaons et les nobles utilisaient des bagues distinctives faites de pierre dure ou d'une poterie bleue appelée faïence. Ces anneaux étaient plats sur un côté, avec un motif orné de symboles et de hiéroglyphes.
.

bague en faïence de l'Égypte ancienne sceau egypte ancienne

A gauche:  bague en faïence de l'Égypte ancienne pour Toutankhamon datant de 1332 av. J.-C.
A droite : sceau en or datant probablement, malgré l'apparence, de la même époque

Beaucoup plus tard, les chevalières égyptiennes étaient faites d'or massif. Celle qu'on voit ci-dessous date de 5 siècles av. J.-C. Elle appartenait à Sa-Neith, détenteur de nombreux titres, dont Prophète et Père divin, Directeur des chapelles, Prêtre d'Horus, Seigneur de la ville de Letopolis.

chevalière égyptienne en or massif

Le Sceau et la Bague du guerrier  (-2700 à 0 av. J.-C.)

  • Au début de l'ère minoenne (2700 av. J.-C.), les sceaux étaient formés de pierres tendres et d'ivoire.

  • Au milieu de l'âge minoen (2000 av. J.-C.), ils étaient faits de pierres plus dures.

  • Pendant la période hellénistique (350 av. J.-C. à 20 ap. J.-C.), les sceaux étaient de plus en plus beaux et proches de ceux que nous connaissons. 

chefs d'oeuvre du passé

À gauche : L'Agate du combat de Pylos - Chef d'œuvre d'art Minoen (1500 av. J.-C.) | À droite: Bague en or minoenne (1500 av. J.-C.)

        Comme vous pouvez le voir sur ces photos, l'histoire a connu des exceptions. Le chef d'œuvre sur pierre dure et la bague en or, tous deux venant du même tombeau, sont des exceptions qui font exception à ces dates, ce qui en fait des œuvres vraiment uniques. Par le passé, beaucoup des plus belles réalisations ont été produites par référence à un mythe ou encore une allégorie.

        D  L'anneau du noble - Moyen Âge (Vème au XVe)

        Sir Thomas More avec bague Signet  sur l'index gauche

        Une peinture du philosophe Thomas More avec sa chevalière (1527)

        D1 - L'importance de la chevalière

        Au Moyen Âge, tous les nobles arboraient une chevalière et s'en servaient pour estampiller leurs documents. Avec la popularité croissante des bagues, de nombreuses familles conservaient ces "bagues" lourdes et grandes dans des boîtes à bijoux, car elles devenaient plus ornées et décorées au fil des ans. Souvent, les hommes choisissaient de ne pas les porter au doigt et les montaient plutôt sur une chaîne.

        sceau moyen agesceau roi philippe

        "bague-sceau" lourde et grande   |   Sceau du roi Philippe Ier (1052-1108)

        Au XIVe siècle, l'usage (et la pratique) qui voulait que les sceaux soient portés à la ceinture changea. Il passa à la main : le sceau changea de nom et la chevalière au doigt s'était généralisée chez les nobles.

        D2 - Sa place dans la famille

        A l'époque, la chevalière était si importante qu'il était d'usage de la détruire lorsque son porteur venait à mourir. C'est la raison pour laquelle la majorité des personnes ayant reçu des chevalières de leurs ancêtres ne remontent pas au Moyen-Age, mais sont plus récentes.

        La bague chevalière comme blason familial

        La chevalière utilisée comme écusson de famille

        Le fait d'avoir une chevalière à cette époque vous marquait comme un membre de la plus haute classe et au-dessus des autres hommes ordinaires. Ces bijoux étaient extrêmement chers, même pour les nobles. Aussi, à moins que la chevalière soit détruite à la mort de son porteur, elle était transmise aux générations suivantes.

        La Bague Monseigneur : un Symbole de richesse (fin XV-XIXe siècle)

        bague monseigneur symbole de richesse

        Les Chevalières "Monseigneur" comme symbole de richesse

        Les études montrent que jusqu'au XIXe siècle, beaucoup d'hommes portaient ce type de bijou, mais elle restait réserver aux élites, et symbolisait l'appartenance aux réseaux des personnes les plus importantes.  

        Les premières chevalières ont été fabriquées avec une décoration et un lettrage en relief. Suite au développement de la cire à cacheter, elles étaient faites  avec un dessin en creux. L'image était laissée lorsque la bague était enfoncée, elle devait donc être résistante à l'usure et aux dommages. Souvent, les bagues étaient faites d'or ou d'argent avec le motif coulé, plutôt que sculpté dans l'extrémité plate de la bague. 

        bague mirroir bague inversée 

        Les bagues étaient fabriquées en image miroir afin de se détacher correctement après avoir laissé leur marque ou empreinte. Par conséquent, les bagues étaient souvent difficiles à fabriquer et coûtaient une somme d'argent importante !

        À l'approche du XIXe siècle, les hommes ont commencé à graver des pierres précieuses telles que des rubis, des diamants, des pierres de sang et autres pierres semi-précieuses attachées à leur bague. Composées de métaux aussi importants que l'or et l'argent, les variétés de métaux solides avaient traditionnellement des emblèmes en relief avec une bordure en câble. 

        F  La Pierre du gentleman (XIXe siècle)

        À l'approche du XIXe siècle, les hommes ont commencé à graver des pierres précieuses telles que des rubis, des diamants, des pierres de sang et autres pierres semi-précieuses attachées à leur bague. Composées de métaux aussi importants que l'or et l'argent, les variétés de métaux solides avaient traditionnellement des emblèmes en relief avec une bordure en câble. 

        chevalière française du 19e siècle

        Soldat gravée sur de la cornaline (XIXe siècle)

        II - La Chevalière pour Homme de nos jours

        La traditionnelle : l'exception

        La famille royale en Angleterre et d'autres familles aristocratiques en Europe représentent quelques personnes qui portent des chevalières authentiques et héritées, ce sont des exceptions. Petite anecdote : le Prince Charles porte sa Chevalière à son auriculaire (petit doigt), au dessus de son alliance !

        chevaliere homme du prince charles

        Le Prince Charles portant sa Chevalière sur son Alliance

        Des hommes portent aujourd'hui des chevalières pour afficher leur appartenance à un groupe. C'est parfois le cas au sein de la franc maçonnerie, de l'armée, du Lions Club, et bien d'autres communautés. 

        B  L'individuelle comme accessoire de mode 

        Éloignons nous du passé pour revenir au présent ! La chevalière d'aujourd'hui a un sens différent dans la société. Elle est devenue une déclaration de style, de mode, et plus rarement un héritage familial transmis de génération en génération.

        De nos jours, il n’est pas difficile – et c’est tant mieux - de personnaliser son style : des millions d’accessoires et habits existent. Les chevalières, les bagues, les bracelets, les chaussures, et autres accessoires que nous portons reflètent notre personnalité. Ils participent à conforter l'image que nous souhaitons renvoyer.

        Dans la plupart des cas, c'est une question de style personnel lorsqu'un homme porte une chevalière.

        La chevalière homme accessoire de mode

        La chevalière est devenu un accessoire de mode pour les homme.

        III - Pourquoi porter une Chevalière 

        Comme énoncé plus haut, la chevalière est portée :

        1. soit pour afficher une appartenance à un groupe fermé (royauté, franc maçonnerie, organisation spécifique)
        2. soit comme accessoire, le but étant de jouer sur le look, l'esthétique, l'élégance... et l'originalité.

        L'avantage de la chevalière individuelle est de pouvoir la choisir, ce qui n'est pas le cas avec la chevalière traditionnelle. Est-ce que je veux une belle chevalière avec pierre noire apparente ? Ou vais je préférer une chevalière avec pierre d'une autre couleur, ou simplement sans pierre ? Une chevalière en or ? en argent massif? en acier inoxydable, moins chère mais qui esthétiquement s'apparente à l'or ou l'argent ? Du sobre ou de l’excentrique ?  Personnalisée avec mes initiales ? 

        En fin de compte, c'est à vous de décider ! C'est un bijou unique intemporel, et en tant qu'homme, à part votre alliance et peut-être votre épingle de cravate ou vos boutons de manchette, il n'y a pas beaucoup de bijoux qui permettent d'être élégant.

        Découvrez nos chevalières pour hommes en argent massif.

        collection de chevalières en argent sterling